TITRE DEUX : LE TRAITEMENT LOURD DES ENTREPRISES EN DIFFICULTE

Le traitement lourd des entreprises en difficulté comporte quatre procédures :

Leurs traits communs sont d’être des mécanismes complexes fortement judiciarisés et encadrés par les textes, réduisant donc, sans pour autant l’anéantir, selon l’une ou l’autre de ces quatre procédures, la place de la démarche volontaire du chef d’entreprise et de la négociation avec les créanciers.